Accueil > Activités > Arts et techniques > Installation sonore : Les SakadOP et Jardin magnétique

Installation sonore : Les SakadOP et Jardin magnétique

mercredi 29 juillet 2009, par gepeto

Idée :

Plutôt que de mettre son portable dans un sac à dos, autant faire le sac à dos autour du portable. C’est le sac à ordinateur portable (personnel). Cela permet de faire un ordinateur du type “wearing computer”, modulable selon les besoins. Suivant les tâches, on devrait pouvoir moduler l’alimentation à partir de plusieurs petites batteries, voir couper physiquement celle de l’écran ou du CD s’il y en a un. Une autre astuce est d’employer la sortie vidéo pour la connecter à un petit émetteur HF. Ainsi, en se positionant devant un ou plusieurs postes de télé sur le canal 42, j’aurais mon écran... Un bricolage qui promet bien des réjouissances !

L’idée, le concept, les réalisations sont sous licence Art Libre, pour là encore permettre une plus grande ré-appropriation par tou-te-s.

Matériel

- un sac à dos :-) et quelques cornières en aluminium pour l’armature
- Carte mère, processeur etc : VIA EPIA NANO-ITX ou MINI-ITX sans ventilateur
- Alimentation pico + batteries 12V, chargeur
- Disque : clé USB 2Go
- un écran, petit (8”), genre tactile...
- Le reste selon les besoins

Avancement du prototype

- j’ai plusieurs cartes epia pour test, la clé USB
- je cherche le sac ! avec la rentrée des classes de primaire, ça ne va pas poser de problème...

Choisir l’endroit, la forme que prendra la machine

Un sac à dos qu’on portera pour suivre un parcours, tel un-e nomade ; cela nous fait entrevoir le monde de la réalité augmentée, un monde virtuel superposable à ce qui nous entoure, le sakadOP devient l’interface numérique, du positionnement GPS, communication wifi. Avec une précision de 10m, il pense pouvoir faire des parcours sur quelques 100m², qui s’adaptera à nos déambulations :-).

à suivre .../...

Choisir le type de machine

EPIA Nano-ITX et un linux embarqué sur une clé de 2Go USB

Définir les éléments

- EPIA nano-ITX 1000 sans ventilateur
- 512 MB
- Alimentation Pico 60 ou pico 80 ?
- Clé USB 2 GB corsaire
- 1 batterie de 12V 4 A/h
- 1 écran 8” .. en cours ?
- 1 module GPS module EM-406 chez Lextronic.fr et sa doc Datasheet EM-406
- 2 microphones du type electret avec ou sans pré-amplification ?
- 1 casque d’écoute stéreophonique standard
- 1 Sac à dos

Installations du système, premiers tests

fabrication de la partie alimentation

- batterie de portable 4A/h Ni/Nh , chargeur adapté
- connecteurs , vers le petit bloc picoATX , d’ou j’ai devié un 3.3 V et un 5 V pour le gps : connecteur 1=3.3V , 3 et 5 = GND 4 = 5V.

boot

je suis parti d’une base Damn Small linux revue par http://spblinux.ch.vu/ ,

les images sont disponibles là :

http://distro.ibiblio.org/pub/linux/distributions/damnsmall/archive/

l’idée est de pouvoir booter grâce à syslinux, les autres bootloader ayant des problèmes sur les cartes mère ne prévoyant pas explicitement d’émulation disque pour que les clés USB démarrent correctement.

j’ai modifié le syslinux.cfg, et ré-aménagé ma clé USB de 2Go avec 3 partitions : 1 FAT16 de 128Mo, 1 ext3 de 900 Mo, 1 ext3 de 900 Mo

installation du système d’exploitation et des logiciels

j’ai installé

- un système Mandriva2006 sur la 1ère partition sans toucher au boot
- PureData, venant d’APODIO
- gpsd-2.33
- drivers nécessaires à mon écran tactile

La clé USB et la machine sont déjà autonomes

Créations, assemblages

Tests et modifications

En fait, gpsd ne nous sert à rien dans notre cas... Une simple boucle d’écoute sur /dev/ttyS0, le port série où est connecté le GPS, suffit.

Installation des logiciels supplémentaires

Interfaçages, analogiques/numériques

Connexions, inter-connexion ....

Le début d’une manière de (re)voir la technologie

Cela a donné un travail de Dominique Leroy :

//Jardin magnétique est mené en collaboration avec Jean-Yves Petiteau (sociologue) et les habitants du quartier du Clos Toreau a Nantes. Le projet nait de la marche et de ce qu’elle suscite : Réactivation de la mémoire, expérience sensible de l’environnement urbain. Composé de récits le projet offre un lecture expérimentale de la ville, il existe sous deux formes complémentaires : Une cartographie interactive sur internet et un dispositif embarqué comprenant ordinateur, programme informatique, gps, boussole, et capteurs sonores. //développement informatique et électronique avec JF Rolez //prod : mire //Projet : http://www.jardin-magnetique.org> .. //Recherche : http://itineraires.crealab.info> ..