Accueil > Activités > Environnement, social , écologie > ESS, Économie Sociale et Solidaire, c’est quoi ça ?

ESS, Économie Sociale et Solidaire, c’est quoi ça ?

jeudi 29 novembre 2007, par gepeto

On trouve, en regardant chaque terme, des définitions qui permettent de cadrer déjà la chose :

- Économie sociale
- Économie solidaire

Puis, avec un petit passage sur l’économie du don et en papillonant de ci de là, sur des définitions du tiers secteur, dans un sens (Avec Lipietz) et dans un autre (Avec ATTAC) [1]

On finit par penser que les initiatives d’ESS sont déja créatrices de richesses autres que financières, productrices de citoyenneté, de lien social, de solidarité, en même temps que de biens et de services collectifs.

l’ESS est une analyse qui ne se place ni dans le secteur publique, ni dans le secteur marchand, c’est sûr. Se placer dans l’idée de l’ESS, c’est avoir une vue sur [2]

Si on regarde les termes Economie Sociale et Solidaire :

le social, comment fait-on ? sous quels status s’exprime-t-on ? Quelle norme d’organisation ?

- une personne = une voix
- non lucratif, pas de recherche du bénéfice pour le bénéfice
- pas de redistribution du capital possible, indivisibilité

(c’est un peu l’association, la coopérative)

le solidaire, au nom de quoi ?

- l’éthique, la communauté,

une notion de valeur des acteurs, et un critère de gestion. Ce n’est pas l’économie qui amène une solidarité obligée, mais le social qui fait prendre en compte la communauté, la notion de collectif qui influe des valeurs de juste(i)sse.

d’où découle une maniére de faire, une économie.

On ne place pas, même s’il est devant, le terme économie comme le maître mot. Il est le sujet, l’assujeti au social et au solidaire. Le mouvement ESS ne débouche pas sur un recyclage des déchets humains, de ce qui ne rentre pas dans la notion de rentabilité et qu’on va presser encore plus grâce à une idéologie sociale pour en extraire les quelques énergies vitales. l’ESS est une véritable économie qui n’est pas basée sur l’argent et le profit, donc pas directement quantifiable avec ces outils. Elle est sans doute la forme la plus ancienne d’organisation, plus proche de la réalité des échanges humains, sociaux que la vision de la balance comptable ou quelque peu bureaucratique.

Et du moins, l’analyse autour de l’économie sociale et solidaire se veut une réaction à une vision d’économie tout court.

...en cours. en travaux .. perpetuels j’en ai peur..

Notes

[1Remarquez que les 2 sources utilisent Spip !

[2la fin de cette phrase est perdue ! (Note de la Relectrice)