Accueil > Activités > Arts et techniques > Serveur basé sur SliTAZ GNU/Linux

Serveur basé sur SliTAZ GNU/Linux

mercredi 31 mars 2010, par gepeto

En cours

Ce choix dans les distribution ultra light se fait parmi une dizaine d’autres possibilités. Je commence par elle, parce que l’équipe est joignable facilement, elle fonctionne bien sur de toute petite configuration et globalement son développement a suivi ce que j’ai fais avant pour APODIO. Les scripts de remasterisations sont simples, le gestionnaire de paquet efficace, entre autre. Ce n’est pas une distribution orientée serveur, mais nous pouvons la transformer.

 Administration

Le pilotage à distance du serveur se fait en général à travers un navigateur par un service de type webmin. Sur SME, les développeurs, faisant suite au projet E-smith, ont scripté un webmin en perl qui génère et maintient à jour l’ensemble des fichiers de paramètres nécessaire au système Centos. Nous explorons une autre approche ici : le VNC.

Le pilotage se fera par un accès directe au bureau graphique du serveur par l’intermédiaire d’un Virtual Network Terminal.

Pourquoi VNC ? :
- Il n’y aura qu’un administrateur en même temps, si un deuxième venait, il verrait la souris du premier connecté se déplacer, cela évitera les carambolages.
- Les outils d’administration sont directement ceux du système. simple et jolie.
- VNC est porté sur tous les environnements du PDA au PC propriétaire.
- l’acces externe au réseau local se fait en ssh/vnc et restera tres rare. Le serveur demeure sur le lieu, parmi ses utilisateurs, pas besoin de connexion d’administration.
- la surcharge d’une console X en plus d’apache est ici minime. on pourra lancer le serveur VNC par inetd, pas de connexion VNC , pas de processus X.

Il est possible, puisque nous utiliserons des cartes basse consommation complète , de connecter un écran de contrôle graphique sur le VGA, l’alliance VNC trouvera la aussi un intérêt.

 Apache / PHP / MYSQL

Notre test se fait avec le CMS Dokuwiki .

Un probleme me fait essayer Apache plutôt que lighthttpd déja présent sur SliTAZ, je pense avoir moins de soucis, mais aussi que c’est parce que je ne connais pas encore bien lighthttpd...

PHP et MYSQL ne pose pas de pb pour le moment.

 Serveurs de messagerie, IMAP, SMTP, webmail


- postfix
- pour IMAP cyriusimap
- webmail : [ -squirrelmail>http://www.squirrelmail.org/ ]